19h20 politique, France info

Tweets de Donald Trump : "Les 140 caractères de Twitter n’aident pas à la pensée complexe", réagit la ministre Nathalie Loiseau

La ministre chargée des Affaires européennes a réagi aux tweets de Donald Trump qui critiquent Emmanuel Macron et la France. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, invité de franceinfo ùardi 13 novembre 2018. 
Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, invité de franceinfo ùardi 13 novembre 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le président des Etats-Unis a publié mardi 13 novembre plusieurs tweets pour critiquer la France et Emmanuel Macron. "C’est sûr que les 140 caractères de Twitter [la limite est depuis l’an dernier fixée à 280 caractères] n’aident pas à la pensée complexe", a réagi Nathalie Loiseau, la ministre chargée des Affaires européennes.

Les États-Unis ont tout à gagner à un pilier européen de l’Otan solide, motivé et capable d’agir

Nathalie Loiseau

à franceinfo

Donald Trump a une nouvelle fois critiqué avec virulence la proposition du président français de créer une armée européenne. "Au moment où on commémore les victimes des attentats de Paris [130 morts le 13 novembre 2015], qui peut contester la nécessité pour l’Europe de se prendre en charge pour faire en sorte de répondre à la menace ? Personne, objectivement", a expliqué la ministre.

Selon le chef d’État américain, cette création porterait atteinte à l’Otan. Nathalie Loiseau lui répond que "ce n’est pas une offensive anti-Otan". Selon elle, il faut au contraire "un pilier européen de l’Otan solide". Elle rappelle que l’article 5 du traité de l’Otan sur la solidarité des États membres en cas d’attaque "n’a été utilisé qu’une seule fois : lorsque les Européens sont venus soutenir les États-Unis en Afghanistan après le 11-Septembre."

Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, invité de franceinfo ùardi 13 novembre 2018. 
Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, invité de franceinfo ùardi 13 novembre 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)