18h50 franceinfo, France info

Emmanuel Macron à Rouen : "Il ne vient pas pour chercher des solutions, il vient pour se mettre en scène" dit Aurélien Pradié, secrétaire général de LR

Aurélien Pradié, député et secrétaire général du parti Les Républicains est l'invité de franceinfo le 30 octobre 2019.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019
Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)


Emmanuel Macron "ne vient pas pour chercher des solutions, il vient pour se mettre en scène et se mettre en spectacle", a réagi mercredi 30 octobre sur franceinfo Aurélien Pradié, député fraîchement promu secrétaire général du parti Les Républicains, après la visite du chef de l'Etat à Rouen, un peu plus d'un mois après l'incendie de l'usine chimique Lubrizol.

"Emmanuel Macron aime parler. Alors il parle, il parle, il parle encore", ironise Aurélien Pradié. "Nous avons eu la constatation de sa capacité à se mettre en scène lui-même". Le député LR estime que le président de la République "aurait pu intervenir beaucoup plus tôt" après l'incendie de Lubrizol, un épisode "dramatique pour ce territoire et cette ville".

"Tempérament princier"

Aurélien Pradié dénonce le "tempérament princier" d'Emmanuel Macron qui "aime se commenter lui-même, commenter son tempérament, son rythme". Pour le secrétaire général de LR, tout cela "n'intéresse pas les Français". "On commence à basculer dans un excès d'égocentrisme qui fait qu'Emmanuel Macron se met en scène avant de mettre en scène les actes politiques qui manquent cruellement". Le chef de l'Etat tente de "combler un vide abyssal qui est celui du pouvoir", ajoute Aurélien Pradié.

Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019
Aurélien Pradié député et secrétaire général du parti Les Républicains, invité de franceinfo le 30 octobre 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)