18h50 franceinfo, France info

Élections régionales : "plus vous voterez RN en Île-de-France, plus vous aurez des élus RN pour vous défendre", selon Jordan Bardella

Selon le candidat RN à la région Île-de-France, la politique qu'a mené Valérie Pécresse pendant six ans était approuvée par les socialistes dans l'hémicycle de la région.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jordan Bardella, candidat du Rassemblement National aux élections régionales en Île-de-France.
Jordan Bardella, candidat du Rassemblement National aux élections régionales en Île-de-France. (CAPTURE D'ECRAN / DAILYMOTION)

Le candidat tête de liste RN aux élections régionales en Île-de-France, Jordan Bardella, a dénoncé sur franceinfo jeudi 24 juin au soir la "complaisance" et les "compromissions" de la candidate LR Valérie Pécresse envers la gauche. "Quelle opposition va avoir Valérie Pécresse pendant six ans ?", s'est-il interrogé, invitant les électeurs RN à se déplacer dimanche 27 juin pour le second tour des élections régionales. "Plus vous voterez RN en Île-de-France, plus vous aurez des élus RN pour vous défendre", a-t-il précisé.

franceinfo : Manuel Valls ou encore Jean-Paul Huchon, deux figures issues du Parti socialiste, appellent à voter Valérie Pécresse pour le deuxième tour des élections régionales en Île-de-France dimanche 27 juin. Vous les approuvez ?

Jordan Bardella : Que les ténors du Parti socialiste et que des soutiens d'Emmanuel Macron appellent à voter pour Valérie Pécresse, alors même qu'elle va être réélue sans difficulté dimanche, ça en dit long sur la complaisance, les compromissions et sur le fait que Valérie Pécresse a, pendant six ans, mené une politique qui était applaudie par les socialistes dans l'hémicycle de la région. Donc en vérité, l'enjeu dimanche, c'est de savoir quelle opposition va avoir Valérie Pécresse pendant six ans ? C'est une élection à la proportionnelle. Donc je dis aux électeurs, notamment aux électeurs du Rassemblement national qui ne sont pas allés voter dimanche : plus vous voterez RN en Île-de-France, plus vous aurez des élus RN pour vous défendre et lutter contre les compromissions de Valérie Pécresse avec la gauche.

Comment expliquer que vos électeurs soient restés à la maison dimanche dernier, cet électorat si mobilisé d'habitude ?

C'est vrai que ça a été un premier tour où le rendez-vous électoral a été manqué. Parce que beaucoup de Français, je pense, n'ont pas vu l'intérêt de ce scrutin qui était peu lisible - avec deux élections le même jour -, sans compter le nombre de personnes qui n'ont pas reçu les documents électoraux et les professions de foi. Ce scrutin du premier tour a peu intéressé les Français. Et moi, je veux leur dire qu'il y a un sursaut qui est nécessaire parce que le Rassemblement national peut remporter des régions dimanche. Et évidemment, remporter des régions dimanche ouvrira la voie à la grande campagne présidentielle qui démarrera en septembre où, je crois, nous pouvons battre Emmanuel Macron.

Les électeurs du Rassemblement national deviennent abstentionnistes à leur tour. C'est parce que vous ne les faites plus rêver, peut-être ?

En tout cas, ils disent qu'ils partagent les idées du Rassemblement national. Donc je crois que ce n'est pas un désaveu sur le fond. Moi, j'ai beaucoup de gens dans mon entourage qui ne connaissent pas forcément les compétences des départements et des régions, qui ne savent pas l'importance que ça peut avoir sur la vie quotidienne. Et puis, on est aux confins de l'été et beaucoup de Français se sont désintéressés de la chose publique. Evidemment, il faut tous qu'on se remette en cause. Mais il y a un second tour. Donc je dis aux Français, que compte tenu de la situation, de la crise migratoire qu'on connaît, de la crise sécuritaire, de la crise économique à venir, de la crise démocratique, on ne peut pas rester chez soi. Cette colère, elle doit avoir une arme. Et cette arme, c'est le bulletin de vote. On ne peut pas changer la politique dans le pays si on ne remplace pas les gens qui sont au pouvoir.

Jordan Bardella, candidat du Rassemblement National aux élections régionales en Île-de-France.
Jordan Bardella, candidat du Rassemblement National aux élections régionales en Île-de-France. (CAPTURE D'ECRAN / DAILYMOTION)