18h50 franceinfo, France info

Covid-19 : pas d'explosion en Ile-de-France mais "une progression lente qui s'accélère", s'inquiète le président de la Fédération hospitalière

"On voit que depuis quatre, cinq jours, les personnes détectées du Covid augmentent", explique Frédéric Valletoux, maire Agir de Fontainebleau et président de la Fédération hospitalière de France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France.
Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

L'évolution de l'épidémie de Covid-19 en Île-de-France est inquiétante. Un Francilien est accueilli toutes les 12 minutes en réanimation, a annoncé jeudi 11 mars Olivier Véran. "Ce n'est pas l'explosion qu'on a connue au printemps, c'est une progression lente qui dure depuis plusieurs semaines et qui s'accélère depuis quelques jours", précise sur franceinfo Frédéric Valletoux, maire Agir de Fontainebleau et président de la Fédération hospitalière de France.

Frédéric Valletoux voit les chiffres monter et s'accélérer depuis quelques jours : "On a passé le cap des 1 000 patients Covid admis dans les services de réanimation en Île-de-France. On voit que depuis quatre, cinq jours, les personnes détectées du Covid augmentent."

Les limites de la déprogrammation

Olivier Véran a déclaré que des dizaines voire des centaines de patients franciliens allaient être évacués vers d'autres régions avant ce week-end. Une "bonne formule" pour le président de la Fédération hospitalière de France : "Il y a deux manières de tenir pour un hôpital. C'est à la fois de transférer des patients vers des hôpitaux qui ont encore des capacités d'accueil, et c'est aussi des déprogrammations."

Déprogrammer plus d'opération est compliqué, estime cependant Frédéric Valletoux. Pour arriver à 1 500 lits de réanimation en Île-de-France, explique-t-il, "cela veut dire que l'on va vers 80% de déprogrammation ce qui est un niveau impossible parce que cela veut dire qu'on transforme les services en services Covid au détriment de tous les patients qui ont d'autres pathologies."

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France.
Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)