REPLAY. "Il n'y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca", assure Olivier Véran, qui a saisi l'Agence nationale de sécurité du médicament

Le ministre de la Santé réagissait au fait que le Danemark, la Norvège et l'Islande aient pris la décision un peu plus tôt de faire une pause dans leur campagne de vaccination avec le produit du laboratoire suédo-britannique, en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins.

Ce qu'il faut savoir

"A ce stade", on ne change rien. Lors de son point presse hebdomadaire, jeudi 11 mars, Olivier Véran a assuré qu'"il n'y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca". Le ministre de la Santé a dit avoir pris cette décision après avoir saisi l'Agence nationale de sécurité du médicament. Un peu plus tôt dans la journée, trois pays (le Danemark, la Norvège et l'Islande) ont annoncé faire une pause dans leur campagne de vaccination avec le produit du laboratoire suédo-britannique, en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins. Voici le replay.

Une situation "tendue et inquiétante". Le seuil des 4 000 malades du Covid-19 en réanimation a été de nouveau dépassé, jeudi, a précisé le ministre. C'est une première depuis fin 2020. Cependant, la situation reste "très hétérogène" d'une région et d'un département à l'autre. Trois régions continuent de concentrer les inquiétudes : les Hauts-de-France, l'Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

"Un Francilien est admis en réanimation toutes les douze minutes". C'est le chiffre donné par Olivier Véran pour évoquer la situation épidémique en Ile-de-France, qui "nous préoccupe tout particulièrement". Des "dizaines voire centaines" de patients pourraient être transférés depuis l'Ile-de-France vers d'autres régions, a prévenu le ministre.

Pas de nouvelles restrictions en vue. Comme nous vous l'indiquions plus tôt, Olivier Véran n'a pas annoncé de changements concernant le couvre-feu ou les confinements locaux.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h52 : Les salles de cinéma ont fermé pour la première fois il y a un an. Elles ont rouvert seulement entre les deux confinements et cumulent au total plus de 240 jours de fermeture, rappellent le Groupement national des cinémas de recherche (GNCR) et l'Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion), à l'origine de cette action.

23h52 : Une vingtaine de cinémas en France prévoient de "montrer des films" au public ce week-end. Il s'agit pour eux d'une "action symbolique" pour protester contre la fermeture des salles, dans le cadre de l'opération #OuvrezLesCinémas, rapporte le site spécialisé Le Film français.

23h27 : "Il n'a pas été démontré qu'il existait une relation avec le vaccin. C'est vraisemblablement une association fortuite, mais les études, les analyses, qui ont été faites ne montrent pas de relation."

Le vaccin AstraZeneca a été suspendu dans trois pays en raison de craintes liées à la formation de caillots sanguins. L'Agence européenne des médicaments a recensé 30 cas de thrombose sur 5 millions de personnes vaccinées.

22h37 : Le 17 mars 2020, la France se figeait. Cette date, qui marque le début du premier confinement, avait bouleversé la vie des Français. Rétrospective :

22h23 : "On passe le bac tous les jours." Les premières épreuves du baccalauréat 2021 sont transformées en contrôle continu. Pour le président d'un syndicat lycéen, cela créé "un stress immense chez les élèves", explique-t-il à franceinfo.

Des lycéens de Perpignan spumis au protocole sanitaire anti Covid-19 à Perpignan, en juin 2020. (JEAN-CHRISTOPHE MILHET / HANS LUCAS)

(JEAN-CHRISTOPHE MILHET / HANS LUCAS)

22h17 : "Toutes nos réanimations sont saturées. Pour accueillir de nouveaux patients, on va être obligés de déprogrammer."

Le professeur Frédéric Adnet exprime son inquiétude sur franceinfo. Dans son département en Seine-Saint-Denis, le taux d'incidence dépasse les 400 cas pour 100 000 habitants.

21h40 : Dans l'émission "C à vous", Roselyne Bachelot était interrogée sur les mesures sanitaires qui touchent le secteur de la culture. "On sait bien que ce sont les interactions sociales qui sont porteuses de contamination. Quand vous sortez d'une rame de métro, vous n'avez pas envie de partager le sentiment du trajet (...), mais quand vous voyez un film, vous avez envie de ce partage", a-t-elle dit.

21h07 : Bien sûr @Marc, 4 544 897 personnes ont reçu une première injection de vaccin en France, selon les données publiées par Santé publique France aujourd'hui. Parmi elles, 2 164 978 personnes ont reçu une seconde dose de vaccin. Le taux de vaccination de la population française s'élève donc à 6,8%.

21h01 : Bonsoir France Info, pourriez vous rappeler le nombre de vaccinations ce jour svp Merci

20h56 : Les conditions de déplacements hors de l'espace européen ont été assouplies aujourd'hui par le gouvernement. Cette nouvelle réglementation débloque la situation de nombreux couples et familles. Ils nous racontent.

Des passagers de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Photo d'illustration. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)


(MAXPPP)

20h40 : Bonsoir franceinfo. Je vois le reportage au JT de France 2 sur le transfert des patients. Franchement, bravo le personnel soignant. On le savait déjà, mais on a tendance à l'oublier. Ils ont toute mon admiration et mon respect.

20h40 : Dans les commentaires de ce live, @isa félicite le personnel soignant, qui effectue en ce moment des transferts de patients, comme l'explique France 3 :

20h06 : Il est 20 heures, voici un résumé de l'actualité de ce jeudi soir :

Il n'y a "pas lieu de suspendre" les injections du vaccin AstraZeneca en France, a jugé Olivier Véran, contrairement à ce que trois pays nordiques ont décidé par précaution le temps de statuer sur d'éventuels effets indésirables. Retrouvez l'intégralité de sa conférence de presse.

• Les autorités sanitaires se préparent à transférer "des dizaines, voire des centaines" de patients d'Ile-de-France vers d'autres régions, en raison de la situation particulièrement tendue dans les hôpitaux locaux, a également annoncé Olivier Véran.

• La junte birmane "commet probablement des crimes contre l'humanité" depuis qu'elle a pris le pouvoir le 1er février, a accusé Thomas Andrews, le principal expert indépendant mandaté par l'ONU.


• Une œuvre entièrement numérique de l'artiste américain Beeple a été vendue à 69,3 millions de dollars par la maison d'enchères Christie's, un record.

19h51 : C'est un signe de protestation face à l’absence de perspectives pour la culture. Une cinquantaine de comédiens, musiciens et techniciens occupent le théâtre de l’Odéon à Paris depuis le 4 mars. Nous sommes allés à leur rencontre :

19h27 : Dans ce sondage, 56% des Français estiment que le gouvernement n'agit pas suffisamment pour protéger leur santé. Les conditions d'ouverture et de fermeture des lieux accueillant du public mécontentent les deux tiers d'entre eux (67%). Et les trois quarts des personnes interrogées (74%) ne sont pas satisfaites de la stratégie vaccinale.

19h24 : Les Français jugent positive l'action des maires et des entreprises vis-à-vis de la crise. En revanche, ils désapprouvent celle du gouvernement et de l'opposition. C'est ce qui ressort du sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié ce soir.

18h58 : Si vous l'avez manquée, voici la conférence de presse du ministre de la Santé dans son intégralité :

18h53 : Ayant échappé à un reconfinement strict, l'économie française devrait renouer avec la croissance. Le produit intérieur brut (PIB) devrait en effet croître d'environ 1% au premier trimestre 2021, après sa chute historique de 8,2% en 2020, selon une prévision de l'Insee publiée ce soir.

18h51 : La conférence de presse est terminée. Voici ce qu'il faut en retenir :

• La situation est "tendue et inquiétante", mais elle reste très hétérogène d'une région à l'autre, a déclaré Olivier Véran. Trois régions continuent de concentrer les inquiétudes : Hauts-de-France, Ile-de-France et Paca.

• Les autorités sanitaires se préparent à transférer "des dizaines, voire des centaines" de patients d'Ile-de-France vers d'autres régions.


Il n'y a "pas lieu de suspendre" les injections du vaccin AstraZeneca en France, a jugé le ministre de la Santé, contrairement à ce que trois pays ont décidé par précaution, le temps de statuer sur d'éventuels effets indésirables.

18h36 : Bonsoir @audresselles. Non, Olivier Véran n'a pas parlé de nouveau confinement. Il a cependant affirmé : "Si l'épidémie se poursuit à ce niveau et à ce rythme (...), alors nous prendrions toutes les mesures nécessaires" pour freiner les contaminations.

18h36 : Et on confine pas ?

18h32 : "La directrice générale de l'ANSM m'a dit qu'il y a des enquêtes en cours sur des signalements, mais à ce stade, il n'y a pas de lien démontré avec la vaccination."

Le ministre de la Santé est interrogé sur la présence, ou non, d'effets secondaires après une vaccination AstraZeneca.

18h26 : Le ministre de la Santé a également noté que 286 000 personnes avaient été vaccinées ces dernières 24 heures en France, un "record".

18h24 : "Cela fait désormais un an que nous traversons ensemble cette pandémie. (...) C'est ensemble que nous tenons depuis le début, c'est ensemble que nous y arriverons."

Olivier Véran vient de conclure. Place maintenant aux questions-réponses avec les journalistes présents.

18h24 : "J'ai saisi l'Agence nationale de sécurité du médicament. D'après [elle], il n'y a pas lieu de suspendre la vaccination par AstraZeneca."

18h25 : "A date de ce soir, voici les chiffres de la vaccination dans notre pays. 4 540 000 Français ont reçu [au moins] une première injection."







18h18 : "Les variants sont plus contagieux et aussi plus dangereux. Ils représentent plus de deux tiers des contaminations en France."

18h16 : "Les variants sont plus contagieux que le Covid-19 classique et le remplacent progressivement."

18h15 : "La mobilisation du système de santé est totale. Elle le sera encore plus dans les prochaines semaines, car la pression hospitalière va encore augmenter."

18h13 : "La situation épidémique en Ile-de-France nous préoccupe tout particulièrement. Notre inquiétude se porte particulièrement sur les réanimations. Toutes les 12 minutes, nuit et jour, un Francilien est admis en réanimation."

18h12 : "Les patients Covid représentent 80% des capacités initiales de nos réanimations françaises. La pression devrait encore s'accentuer dans les prochaines semaines."

18h12 : "La pression sanitaire atteint désormais des niveaux similaires au pic de la deuxième vague."

18h12 : "L'épidémie demeure hétérogène sur tout le territoire. (...) Nous sommes particulièrement préoccupés dans trois régions."



18h03 : Quelles sont les principales informations du moment ?

• L'Agence européenne des médicaments a donné son feu vert au vaccin à injection unique Janssen, le quatrième autorisé dans l'Union européenne. Elle réaffirme que le vaccin d'AstraZeneca "peut continuer à être administré", après son retrait par trois pays. Suivez notre direct.

• Une œuvre entièrement numérique de l'artiste américain Beeple a été vendue à 69,3 millions de dollars par la maison d'enchères Christie's, un record.

• La famille royale britannique n'est "pas raciste", a assuré le prince William, après les déclarations de Meghan et Harry. Il a précisé qu'il n'avait pas parlé à son frère depuis la diffusion de l'interview explosive, mais qu'il comptait le faire.

• La junte accuse l'opposante Aung San Suu Kyi de corruption, affirmant qu'elle a reçu 600 000 dollars (501 000 euros) de pots-de-vin et "sept visses d'or" (soit 11,2 kilogrammes).

17h49 : Si vous souhaitez vous rendre ou revenir d'Australie, de Corée du Sud, d'Israël, du Japon, de Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et de Singapour,il ne sera plus nécessaire de justifier d'un motif impérieux.

17h49 : En effet, à partir de demain, les voyages seront facilités depuis ou hors de l'espace européen pour les couples mariés ou pacsés dont l'un des membres vit à l'étranger pour des raisons professionnelles, ainsi que pour les enfants scolarisés en France dont la famille vit en dehors de l'espace européen, a annoncé le quai d'Orsay. Même chose pour les couples séparés mais non divorcés qui ont des enfants et dont un membre vit à l'étranger.

17h48 : Paris aurait assoupli les conditions de voyage pour 7 pays hors UE ? Quels pays et quelles sont lesdites conditions en question ?

17h47 : Réouverture des frontières en France ?Sans besoins impérieux pour certaines destinations ( France 24 )?

17h45 : L'Italie interdit à titre de précaution l'utilisation d'un lot de vaccins anti-Covid d'AstraZeneca en raison de craintes liées à la formation de caillots de sang. Le lot a pour nom de code ABV2856, et est donc différent de celui suspendu lundi par l'Autriche (ABV5300).

16h52 : La Grèce espère rouvrir ses portes aux touristes à partir du 14 mai, misant sur "l'accélération du programme de vaccination" et "la construction d'un premier mur d'immunité" de sa population d'ici là (la vaccination des personnes de plus de 60 ans), a indiqué la porte-parole du gouvernement.

16h39 : Bonjour Les différents Etats membres disposent d'instances de santé, mais la procédure d'autorisation de mise sur le marché est européenne. C'est le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), une agence basée à Amsterdam sous la tutelle de l'Agence européenne des médicaments, qui a la mission d'étudier ces demandes à partir des données transmises par les différents fabricants. Explication.

16h38 : Bonjour. Comment l UE procède t elle pour donner aussi rapidement son feu vert (ou rouge?) à un vaccin? Merci.

16h34 : Bonjour @Ben oui, Olivier Véran doit s'exprimer à 18 heures sur la situation sanitaire. Vous pourrez suivre l'intervention sur nos antennes et notre site.

16h33 : Bonjour FI, j'imagine qu'il y a une petite conférence de presse ce soir ? Si oui, à quelle heure ? Et avec quels et quelles ministres ou personnalités ?Merci beaucoup et bonne fin d'après midi à toutes et tous !

16h32 : L'Agence européenne du médicament a déclaré comprendre la décision du Danemark de suspendre l'utilisation du vaccin par "précaution". Elle précise être en train d'examiner les cas de forte coagulation sanguine "rapportés en association temporelle avec le vaccin".

16h31 : Bonjour @Lam Nelle nous ne savons pas si les 30 cas de thromboses rapportés par l'Agence européenne du médicament, à la date du 10 mars, comprennent des cas français. Ces cas ont été relevés dans l'Union européenne, en Norvège et en Islande chez les personnes vaccinées avec le vaccin AstraZeneca.

16h30 : Bonjour. Est-ce que des cas de thromboembolie chez des personnes vaccinées en France avec le vaccin AstraZeneca ont été rapportés ? Merci !