Covid-19 : le projet de loi sur le pass vaccinal est "scélérat", selon le candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan

écouter (8min)

Le candidat du parti souverainiste de droite Debout la France à la prochaine élection présidentielle Nicolas Dupont-Aignan s'oppose au texte examiné par la commission des lois de l'Assemblée nationale ce mercredi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, invité du 19h20 politique sur franceinfo, le 4 octobre 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Le projet de loi sur l’instauration du pass vaccinal est scélérat", a estimé mercredi 29 décembre sur franceinfo le candidat de Debout la France à la prochaine élection présidentielle Nicolas Dupont-Aignan, alors que la commission des lois de l’Assemblée nationale a examiné le texte.

"Le problème, c'est que lorsqu’on est vacciné, on transmet toujours", a dénoncé le candidat. "Nous allons donc dire aux gens qu’ils n’auront plus le droit de présenter un test négatif pour aller au spectacle, au cinéma, dans un restaurant ou pour prendre les transports, ce qui n’empêchera absolument pas le virus de circuler."

Nicolas Dupont-Aignan juge également que ce projet de loi "ne concerne pas uniquement les non-vaccinés" et qu’il va "également restreindre la liberté des vaccinés aussi, qui n’ont pas un vrai vaccin mais une injection expérimentale tous les trois mois."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.