18h50 franceinfo, France info

1% du plan de relance pour les quartiers défavorisés : "Il y aura deux priorités, l'emploi et le cadre de vie", annonce Nadia Hai, ministre déléguée de la Ville

Pour utiliser cet argent, ce sont les élus qui "seront à l'initiative des projets puisqu'ils auront à les présenter pour obtenir ces financements", a expliqué sur franceinfo la ministre déléguée chargée de la ville.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville, lundi 23 novembre 2020 sur franceinfo.
Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville, lundi 23 novembre 2020 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Alors que le gouvernement a assuré lundi que 1% des 100 milliards d'euros du plan de relance serait bien destiné aux quartiers défavorisés à l'issue d'une visioconférence entre des élus et le Premier ministre Jean Castex, Nadia Hai, la ministre déléguée chargée de la ville a indiqué lundi 23 novembre sur franceinfo qu'il y aurait plusieurs priorités. "La première, évidemment, c'est l'emploi, l'emploi et l'insertion professionnelle, parce que pour nous, c'est le premier vecteur d'émancipation, a-t-elle assuré. D'ailleurs, tout le monde s'accorde à dire que l'emploi est une priorité des priorités". La seconde, c'est "le cadre de vie, l'aménagement des communes pour rendre ces territoires beaucoup plus attractifs", a-t-elle défendu.

Pour utiliser cet argent, ce sont les élus qui "seront à l'initiative des projets puisqu'ils auront à les présenter pour obtenir ces financements".

Il y aura un ciblage des quartiers 'politique de la Ville' à hauteur d'un milliard d'euros de ce plan de relance, conformément aux demandes qu'ils ont faites récemment.

Nadia Hai, la ministre déléguée chargée de la ville

à franceinfo

Nadia Hai a reconnu que "la vie dans certains quartiers est difficile. La crise a révélé des inégalités ou les a exacerbées par certains endroits. Donc oui, évidemment, la situation est aujourd'hui sous tension. En tout cas, nous la regardons de très près. Nous sommes très attentifs à ce qui s'y passe. Les élus et certains locaux nous ont remonté leurs inquiétudes. Nous la partageons évidemment et nous sommes là aussi en action et attentifs à l'évolution de la situation."

Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville, lundi 23 novembre 2020 sur franceinfo.
Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la ville, lundi 23 novembre 2020 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)