L'instant Politique, France info

Delphine Batho : « La confiscation des hauts postes de la République par les hommes, ça suffit ! »

Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres, Présidente de Génération Écologie et Ex-Ministre de l'écologie était l'invitée de Gilles Bornstein ce lundi 10 septembre. 

Interrogée sur son candidat favori à la présidente de l’Assemblée nationale, Delphine Batho a déclaré son soutien à la candidate potentielle Barbara Pompilli. « La confiscation des hauts postes par les hommes, ça suffit. Je suis pour la féminisation du pouvoir, partout, tout le temps. Si elle est désignée candidate, je voterai pour elle » a-t-elle déclaré.

Sur le départ du gouvernement de Nicolas Hulot, Delphine Bathose positionne : « son choix est celui de quelqu’un qui ne démissionne pas du combat pour l’écologie». Pour les élections européennes, elle estime nécessaire la présence « d’une vraie force écologiste. Et cette force c’est génération écologie » mais juge que le combat dépasse les échéances électorales «Par exemple, la semaine prochaine notre  combat a lieu à l’Assemblée nationale sur la question de l’interdiction du glyphosate ». 

Pour Delphine Batho, il existe dans notre société un « véritable clivage » sur la question de l'écologie. Elle fustige « ceux qui appartiennent au camp des destructeurs qui font preuve soit d’aveuglement soit de cynisme », et d’ajouter sa volonté de voir «  tous les choix de politique économique, éducative, culturelle, sociaux sont déterminées par l’enjeu de l’écologie ».

Delphine Batho
Delphine Batho (FRANCEINFO)