:l'éco, France info

VIDEO. Pauline Le Bertre : "L'éolien est un contributeur essentiel à la transition énergétique et à la diversification du mix éléctrique"

Invitée de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Pauline Le Bertre, déléguée de France Energie Eolienne, fait le point sur la place de l'éolien en France. 

franceinfo

"Aujourd'hui, l'éolien est la deuxième source d'énergie renouvelable en France après l'hydraulique. Cela couvre la consommation de plus de 6 millions de foyers. C'est donc une énergie en pleine progression" déclare Pauline Le Bertre. Pourquoi certains sont-ils défavorables à l'éolien ? "L'éolien est une énergie qui se voit. Elle ne rend pas les gens indifférents. France Energie Eolienne a essayé de comprendre si ce sont les riverains qui avaient une opposition envers l'éolien. On a été très content d'apprendre que 73% du grand public a une bonne image de l'éolien. Les riverains de parc, ceux qui sont vraiment à proximité, ils ont à 80% une bonne image."

La question de l'AFP : "Le gouvernement a repoussé la baisse du nucléaire à 2030 ou 2035. Craignez-vous que l’éolien ne soit pas suffisamment encouragé dans la feuille de route énergétique présentée d’ici la fin du mois ?" Pauline Le Bertre répond : "La loi de transition énergétique, c'est le cadre dans lequel on s'inscrit. Elle dit : il faut diversifier le mix éléctrique français. Dans ce cadre là, l'éolien est un contributeur essentiel à la transition énergétique et à la diversification du mix éléctrique". 

Cependant, l'éolien offshore a pris beaucoup de retard : "On a énormément de retard parce que le cadre réglementaire était très inadapté et on a eu beaucoup de recours. Aujourd'hui, le gouvernement doit accélérer le développement des énergies renouvelables. Dans ce cadre, l'éolien offshore et la concrétisation des 6 projets est essentielle en terme de production d'éléctricité mais aussi parce que cela va générer 10 000 emplois sur le territoire. La filière offshore est naissante en France. Il faut la concrétiser" conclut la déléguée générale de France Energie Eolienne. 

L'interview s'est teminée en chanson avec Bob Dylan, "Blowing in the wind"