:l'éco, France info

VIDEO. Fabrice Bossuyt : "Etre maire, c'est usant"

a revoir

Présenté parStéphane Depinoy

Diffusé le 21/01/2020Durée : 00h7

Le statut de l'élu est en phase d'être revalorisé : "Le décret d'application est sorti le 27 décembre. Les maires de moins de 500 habitants vont avoir 50% de plus, moins de 100, 30% et moins de 3500, 20%." Si Fabrice Bossuyt, candidat à la mairie du Mesnil sur l'Estrée, est élu aux éléctions municipales en 2020, il gagnera environ 1500€ par mois : "ça va au moins pouvoir compenser les prises de congés pour pouvoir faire les représentations".

Beaucoup de gens ne se représentent pas : "C'est un sacerdoce d'être maire. C'est usant. Cela demande beaucoup de présence, beaucoup de connaissances. Je pense qu'on est pas assez formés pour prendre ce type de mandat."

La suppression de la taxe d'habitation est un manque à gagner pour les communes : "On a pas senti, pour le moment, le retrait de la taxe d'habitation. Là où l'on peut être inquiet c'est que, d'accord elle a été compensée, mais pour combien de temps ?"

l'interview s'est achevée en chanson avec "Les oubliés" de Gauvain Sers 

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==