:l'éco, France info

Stellane Cohen (Altaprofits) : "L'assurance-vie reste le placement préféré des Français"

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 01/06/2021Durée : 00h5

Altaprofits publie un baromètre de l'épargne qui révèle un changement de comportement des épargnants pendant la crise. "On assiste à un phénomène massif et régulier depuis le début de l'année 2020 : une accélération de l'épargne notamment de précaution. On privilégie le court-terme." Durant cette période, le taux d'épargne des Français a augmenté. Stellane Cohen donne des précisions : "On a un surplus d'épargne en 2020 de 110 milliards d'euros et depuis le début de l'année, c'est 55 milliards d'euros." Il existe cependant des disparités selon les régions et surtout le profil des épargnants : 25 % des épargnants ont davantage épargné en 2020 mais 31 % ont moins épargné. Des chiffres révélateurs des conséquences inégalitaires de la crise. "Cette période est un miroir grossissant des inégalités. Il y a une capacité d'épargne beaucoup plus élevée chez certains alors que d'autres sont faces à des difficultés financières." 

Quelles sont les tendances d'épargne ? "Aujourd'hui, on préconise de garder à court terme, sur des livrets règlementés de l'épargne à hauteur de trois à quatre mois de salaire. Sur le surplus, il faut aller chercher une épargne de plus long-terme et venir sur les marchés financiers." 

La collecte de l’assurance-vie est positive pour le 5e mois consécutif, après une année 2020 très compliquée. La collecte du mois d’avril s’élève à 1,6 milliard d’euros ; au total, en 2021, elle atteint 6,4 milliards d’euros. La présidente d'Altaprofits assure : "L'assurance-vie reste le placement préféré des Français, c'est une réalité. Mais il y a une vraie transformation à l'intérieur de ce placement : le fonds en euros (obligations)  n'est plus plébiscité car il rapporte beaucoup moins que par le passé compte tenu des taux bas. Par contre, on peut trouver des placements où l'on vient sur les marchés financiers, qui sont plus diversifiés et ont un meilleur rendement." Autre enseignement tiré du baromètre : la retraite est préparée de plus en plus tôt. 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==