:l'éco, France info

Nicolas Chabanne (C’est qui le patron ?!) réclame la présence de consommateurs dans la négociation sur les prix

a revoir

Présenté parJean-Paul Chapel

Diffusé le 20/09/2021Durée : 00h7

Les débats sur la proposition de loi pour protéger la rémunération des agriculteurs, Egalim II, débutent aujourd’hui au Sénat. Cette loi a pour objectif de combler les lacunes d’Egalim qui date de 2018. "La loi du marché, la pression mise sur le fait qu’il faut vendre au prix le plus bas, fait que celui sur lequel on va appuyer au final, c’est le producteur," explique Nicolas Chabanne, fondateur de la société coopérative "C’est qui le patron ?!" et invité de Jean-Paul Chapel. Pour lui, une mesure est indispensable pour rendre la loi efficace : "S’il n’y a pas un élément supplémentaire que l’on a proposé cette année, la présence des consommateurs, nous, qui venons arbitrer un peu de façon bienveillante et protéger le producteur, ça ne marche pas," insiste-t-il, "ça fait 40 ans que ça ne marche pas." Une nouvelle présence qui interviendrait pour équilibrer le rapport de force entre producteurs, et industriels et distributeurs.

Pour Nicolas Chabanne, la présence du consommateur à la table des négociations est essentielle. Il prend l’exemple de sa société coopérative : "Avant, la négociation se faisait dans le secret de bureaux, aujourd’hui depuis 5 ans, nous, on s’est invité à la table de ces rendez-vous." Résultat : une rémunération qui permet au producteur de ne pas produire à perte. "On veut arbitrer le fait que l’on soit sûr que ce producteur gagne sa vie," souligne-t-il. "Le simple fait qu’un citoyen soit dans ces rendez-vous change tout. Parce que les acteurs ne sont plus dans une guerre de prix, ils sont dans la prise en compte de celui qui va acheter."

Malgré sa "grande nouveauté", Nicolas Chabanne est confiant que cette démarche pourra être inscrite dans la loi : "Au lieu d'avoir une loi technique, qui demande juste sur le principe des choses, dans ces différents rendez-vous où on fixe les prix, au moment où les acteurs se rassemblent et où le producteur va savoir combien il va gagner, il y a la présence d'un citoyen, d'un consommateur." Une présence qui a permis depuis 5 ans le succès de l'initiative "C'est qui le patron ?!" et qui, selon son fondateur, change positivement tout en protégeant durablement les producteurs.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==