Jordan Bardella dit savoir que le RN va “probablement succéder à Emmanuel Macron”

Publié Mis à jour
Jordan Bardella dit savoir que le RN va “probablement succéder à Emmanuel Macron”
Article rédigé par
F. Letellier - France 3
France Télévisions
Dimanche 13 novembre, Francis Letellier a reçu le député européen et président du Rassemblement national, Jordan Bardella. Il s'exprime, entre autres, sur l’immigration, le réchauffement climatique et la hausse des prix du carburant.

Vendredi 11 novembre, le bateau humanitaire Ocean Viking a débarqué dans le port de Toulon (Var). “La question que tout le monde doit se poser, c'est pourquoi est-ce que ces personnes traversent la mer au péril de leur vie ? Ils le font, car des dirigeants politiques, ici en France et en Europe, font croire à ces personnes que l'Europe est encore un eldorado”, confie Jordan Bardella, nouveau président du Rassemblement national (RN), ​​reçu dimanche 13 novembre, sur le plateau de "Dimanche en politique" par Francis Letellier.

Sur la politique migratoire européenne, le député européen trouve Giorgia Meloni, Première ministre italienne, “cohérente”. “Je pense que la France doit accueillir beaucoup moins de migrants. (...) Ces migrants doivent être relocalisés dans les pays de départ et il faudrait mettre en place les méthodes du push back, les méthodes de refoulement et de reconduite de ces bateaux, non pas sur les côtes européennes, mais sur les ports de départ", lance Jordan Bardella.

Une augmentation des salaires de 10 %

Pour Jordan Bardella, le réchauffement climatique “est le défi de ma génération. Affirmant que l'interdiction des jets privés n’est “pas le sujet” principal en la matière, il explique que le modèle économique basé sur l’import-export est “ce qui porte atteinte à la planète très grandement. (...) La solution, c’est le patriotisme économique."

Mercredi 16 novembre, la ristourne sur le prix des carburants va baisser de 20 centimes. Bien des Français se sont rués sur les stations-services pour faire le plein avant la baisse de l’aide. Le RN propose la baisse de la TVA sur les carburants de 20 à 5,5 %, ce qui n'empêcherait pas pour autant les géants du pétrole d’augmenter leurs prix. “Les Français sont aujourd'hui au pied du mur de l’inflation. Aller faire ses courses ou régler ses factures sont une angoisse”, explique-t-il. Il souhaite une augmentation de 10 % des salaires, et non pas un alignement sur l’inflation, “en contrepartie ces 10 % de hausse sont exonérés de cotisations patronales pendant cinq ans.

Officiellement élu président du RN le 5 novembre, il assure qu’il travaillera en coordination avec Marine Le Pen. “J’ai pris deux engagements très clairs : conduire le Rassemblement national au pouvoir et le préparer à exercer les responsabilités. On sait que nous allons probablement succéder à Emmanuel Macron et tout cela, ça se prépare”, souligne Jordan Bardella.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.