"20h30 le samedi". Les affranchis

Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le magazine "20h30 le samedi", présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, dévoile la petite histoire dans la grande, à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 5 raconte deux histoires d’artistes, celles de Brel et de Riopy sauvés par la musique…

Le magazine "20h30 le samedi" (Twitter), présenté en direct par Laurent Delahousse juste après le journal de 20 heures sur France 2, dévoile la petite histoire dans la grande, à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 5 raconte deux histoires d’artistes, celles de Brel et de Riopy sauvés par la musique…

Le jour où > Jacques Brel s’affranchit de son père
"Quand on a envie de faire un truc, il faut plonger comme un fou et le faire, quitte à se tromper. Je préfère me tromper et je préfère plonger." Avec Jacques Brel, la vie se devait d’être intense. Fuir la grisaille et l’ennui, c’était chez lui presqu’une obsession. Pourtant, son enfance ne lui laissait pas vraiment entrevoir une vie d’artiste : un milieu conventionnel, un père patron d’une entreprise de cartonnerie à Bruxelles… Brel dira même : "Mon père a voulu m’encartonner." Alors, comment a-t-il réussi à se libérer de ses chaînes pour tracer sa propre voie ? "20h30 le samedi" raconte comment Jacques Brel s’est affranchi…

Et aussi, un piano abandonné, des films accompagnés... 

Actu > Riopy, le prodige
C’est l’histoire d’un autre prodige de la musique qui a radicalement coupé les ponts avec son milieu d’origine. C’était une question de survie. Il est aujourd’hui l’un des pianistes les plus écoutés et téléchargés au monde. En janvier 2022, son dernier album a atteint la première place du Billboard américain des Albums de musique classique, devant le pianiste chinois mondialement connu Lang Lang ! Le Français Jean-Philippe Rio-Py, dit Riopy, a grandi dans une secte dans le département des Deux-Sèvres où la musique et la télévision étaient interdites. Son seul compagnon dans cette prison mentale : un piano abandonné qui l’a porté jusqu’à une renommée internationale…

Bonus > Clint Eastwood au piano
C’est l’acteur américain qui a tourné le plus de films mais il a aussi eu le temps de développer une passion pour le piano. Clint Eastwood a composé lui-même la musique de ses films Mystic River (2003) et Million Dollar Baby (2004).

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Parmi nos sources

- Jacky - Jacques Brel, chronique d’une vie, de France Brel (éd. Fondation Brel).

- Brel, la valse à mille rêves, d'Eddy Przybylski (éd. L’Archipel).

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.