13h15, France 2

"13h15 le dimanche". Jacques Mesrine, l’ennemi public numéro 1

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 17/11/2019Durée : 00h54

Jacques Mesrine est tombé sous les balles de la brigade antigang le 2 novembre 1979. Un guet-apens tendu par les policiers à l'homme le plus recherché de France, porte de Clignancourt, à Paris. Une fin tragique après deux évasions spectaculaires et de longues périodes de cavale, au nez et à la barbe des policiers qu'il narguait dans les médias.

Quarante ans plus tard, "l'homme aux mille visages" continue de fasciner une partie de l'opinion publique, inspirant la littérature, le cinéma ou encore la musique. Dans ce document, signé Sophie Broyet, Thibaud Pomarès et Benoît Viudès, le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) a rencontré sept grands témoins qui retracent le parcours (extra)ordinaire de Jacques Mesrine .

Sa légende est toujours vivante

Rencontre avec le commissaire Robert Broussard, le chef de l’antigang, à la tête de l'opération ayant mis fin aux jours du gangster. Il raconte la traque et les derniers instants de Mesrine, dont le fils Bruno s'exprime également. Le témoignage aussi de Jean-Jacques Debout, ami d’enfance de celui qui s'était surnommé "Le Grand". Ils ont fréquenté le collège de Juilly, en Seine-et-Marne, à la fin des années 1940.

La parole est donnée à Daniel Lelodet, ancien otage de Jacques Mesrine au lendemain du braquage du casino de Deauville en 1978 ; Isabelle Dumas-Pelletier, journaliste à Paris Match, auteure d’une interview mythique de l'ennemi public numéro 1 ; maître Martine Malinbaum, avocate de Mesrine ; Tony Comiti, photographe, auteur de clichés restés célèbres...

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==