13h15, France 2

"13h15 le dimanche". Perpignan, le tueur aux deux visages

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 11/03/2018Durée : 00h46

Voir la vidéo

Le procès de l'affaire des disparues de la gare de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, qui avait terrorisé toute une ville au tournant des années 2000, s'est ouvert lundi 5 mars 2018. Deux enquêteurs de la police judiciaire racontent leur enquête. Et puis, celui que l'on surnommait le "tueur de la gare", Jacques Rançon, a été confondu…

Perpignan, 1997 : une jeune femme, Moktaria, est retrouvée assassinée dans des conditions particulièrement choquantes. José Belmonte et Jean-Claude Génis, des flics comme les autres de la Police judiciaire de Perpignan, se retrouvent alors propulsés au cœur de l'une des affaires criminelles les plus marquantes de la fin du XXe siècle.

Une longue traque...

Le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) revient sur cette longue traque. Les policiers arrêtent un premier suspect, mais d’autres jeunes femmes disparaissent. Quatre ! Elles sont brunes, jeunes, jolies… L’affaire prend un tour national, à une époque où le terme de "tueur en série", alors en vogue aux Etats-Unis, fait son entrée en France.

Dans ce document, Sarah Oultaf, Guillaume Salasca, Christophe Barreyre et Florence Helleux donnent notamment la parole aux policiers. Il faudra près de vingt ans pour que l'enquête lève en partie le voile sur le mystère du tueur de la gare de Perpignan. En partie seulement…

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==