Supporter nantais tué : deux chauffeurs VTC mis en examen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Après la mort d’un supporter du FC Nantes, poignardé avant la rencontre contre l’OGC Nice, un chauffeur VTC a été mis en examen pour "homicide volontaire" et a été incarcéré. Un second a été mis en examen pour "violences volontaire" et "altération de preuves". -
Supporter nantais tué : deux chauffeurs VTC mis en examen Après la mort d’un supporter du FC Nantes, poignardé avant la rencontre contre l’OGC Nice, un chauffeur VTC a été mis en examen pour "homicide volontaire" et a été incarcéré. Un second a été mis en examen pour "violences volontaire" et "altération de preuves". - (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Après la mort d’un supporter du FC Nantes, poignardé avant la rencontre contre l’OGC Nice, un chauffeur VTC a été mis en examen pour "homicide volontaire" et a été incarcéré. Un second a été mis en examen pour "violences volontaire" et "altération de preuves".

Les faits se sont déroulés devant un bar-restaurant, à proximité du Stade de la Beaujoire, à Nantes (Loire-Atlantique). Samedi soir, vers 20h, au moins six VTC transportant des supporters niçois sont passés dans la rue et se sont fait encercler par des ultras nantais de la Brigade Loire. Selon le porte-parole des VTC, "la meute qui arrivait était un essaim d’abeilles, cagoulées, jaune et vert. Et là, c’était une mise à mort, c’était un traquenard." Une enquête a été ouverte pour violences aggravées de la part des ultras.

Deux coups de couteau sur le supporter

Mais durant cette altercation, un supporter nantais est mortellement blessé. Une vidéo de la scène montre un chauffeur VTC, couteau à la main, aux prises avec ce supporter. "Il repousse un individu qui tombe au sol. C’est alors qu’il lui porte un premier coup de couteau dans le dos. Le supporter nantais, ensuite, se relève, tente de fuir, et est alors atteint d’un second coup de couteau", a expliqué Renaud Goudeul, procureur de la République de Nantes. Deux chauffeurs ont été mis en examen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.