Paris 2024 : 800 candidats voulant s'engager dans l'organisation, dont 15 fichés S, écartés du dispositif

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Vérifier le profil de tous les bénévoles voulant s'engager dans l'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 est une tâche complexe qui incombe au ministère de l'Intérieur. 800 candidats, dont 15 fichés S, ont été écartés du dispositif.
Paris 2024 : 800 candidats voulant s'engager dans l'organisation, dont 15 fichés S, écartés du dispositif Vérifier le profil de tous les bénévoles voulant s'engager dans l'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 est une tâche complexe qui incombe au ministère de l'Intérieur. 800 candidats, dont 15 fichés S, ont été écartés du dispositif. (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - K. Helies
France Télévisions
franceinfo
Vérifier le profil de tous les bénévoles voulant s'engager dans l'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 est une tâche complexe qui incombe au ministère de l'Intérieur. 800 candidats, dont 15 fichés S, ont été écartés du dispositif.

Depuis plusieurs mois, les organisateurs craignent que des activistes infiltrent les équipes afin de perturber la tenue des Jeux olympiques. Des incidents similaires se sont déjà produits en 2016 au Brésil et en 2008 à Paris. L'hypothèse semble aujourd'hui se confirmer. Selon Gérald Darmanin, 800 personnes, dont 15 bénévoles fichés S, ont d'ores et déjà été écartées. "Ça signifie qu'il y a des gens qui ont voulu s'inscrire pour porter la flamme, pour être bénévole aux Jeux olympiques et qui, manifestement, n'avaient pas des bonnes intentions", a-t-il déclaré.

Les équipes de sécurité concernées

D'après le ministre de l'Intérieur, des islamistes et des personnes issues de l'écologie radicale auraient été écartées. Ces individus ont été repérés dans le cadre des procédures de contrôle des équipes organisatrices. 820 000 contrôles restent encore à faire, a précisé Gérald Darmanin. Ces contrôles concernent également les équipes de sécurité. 102 agents privés fichés S ont d'ores et déjà été écartés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.