Allemagne : des inondations meurtrières

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
L'Allemagne a été touchée par de fortes pluies, avec des inondations dans le sud du pays. Alors que de 3 000 personnes ont été évacuées, un pompier volontaire est mort alors qu'il participait à des opérations de secours.
Allemagne : des inondations meurtrières L'Allemagne a été touchée par de fortes pluies, avec des inondations dans le sud du pays. Alors que de 3 000 personnes ont été évacuées, un pompier volontaire est mort alors qu'il participait à des opérations de secours. (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
L'Allemagne a été touchée par de fortes pluies, avec des inondations dans le sud du pays. Alors que de 3 000 personnes ont été évacuées, un pompier volontaire est mort alors qu'il participait à des opérations de secours.

Des rivières déchaînées et une montée des eaux qui surprend les habitants. Le sud de l'Allemagne fait face à des inondations historiques. En Bavière, 3.000 habitants ont dû quitter leur domicile. Dans la petite ville de Babenhausen (Allemagne), un hélicoptère évacue des sinistrés surpris par la soudaine montée des eaux. L'un d'entre-eux témoigne : "L'inondation est devenue de plus en plus impressionnante. Nous n'avions plus aucune chance. Nous avons dû évacuer le plus vite possible, la cave a été remplie en 30 secondes à peine."

Un pompier volontaire est mort


À Pfaffenhofen (Allemagne), un pompier volontaire de 42 ans a trouvé la mort en tentant de porter secours à des habitants en difficulté. Des dizaines de communes du sud de l'Allemagne se retrouvent les pieds dans l'eau. Le Vice-chancelier allemand, Robert Habeck, s'est rendu sur place pour constater les dégâts : "Ces catastrophes ont toujours accompagné l'humanité. Ce que l'on constate, c'est que la fréquence de ces éléments augmente considérablement. Les inondations centenaires se produisent de plus en plus fréquemment. Le réchauffement climatique n'est pas un problème abstrait."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.