Les allocations familiales retirées aux plus riches ?

Le député de la République en marche Olivier Véran propose que les familles les plus aisées ne perçoivent plus d'allocations familiales au bénéfice des plus défavorisées.

Supprimer les allocations familiales aux plus riches. Une idée souvent évoquée, mais aucun gouvernement n'est allé jusqu'à la mettre en pratique. Le débat est relancé par Olivier Véran, le tout jeune rapporteur du budget de la sécurité sociale à l'Assemblée nationale : "Je suis plutôt sur une redistribution. Les 30 euros que perçoivent les familles avec des niveaux de revenu au-dessus de 8 000 euros par mois, vous pouvez les redistribuer vers des familles monoparentales ou en situation de difficulté financière".

Le principe de l'universalité

Destinées à favoriser la natalité, les allocations familiales sont désormais modulées en fonction des revenus. Depuis 2015, une famille dont le revenu est supérieur à 6 000 euros par mois a vu ces allocations diminuer de 776 euros par an. Que l'on soit riche ou pauvre, les aides sociales sont perçues par tous. C'est le principe de l'universalité. Il date de l'après-guerre et les Français y sont toujours attachés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau de la Caisse d\'allocations familiales dans le Nord-Pas-de-Calais, en avril 2015
Un panneau de la Caisse d'allocations familiales dans le Nord-Pas-de-Calais, en avril 2015 (PHILIPPE HUGUEN / AFP)