Le + du Soir 3 : Aurore Bergé, moquée sur Twitter après avoir rejoint Emmanuel Macron

Le mot du jour pourrait être "girouettes", en référence à ces personnes qui changent de candidats ou d'idéaux au gré des sondages. Aurore Bergé et Georges Fenech ont été la cible des internautes cette semaine.

Voir la vidéo

"Aurore Bergé, c'est une cadre de la campagne d'Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre qui vient de rejoindre Emmanuel Macron", rappelle le journaliste Martin Gouesse avant de citer le porte-parole d'En Marche qui a salué, sur Twitter, le ralliement d'Aurore Bergé : "Une très belle journée pour accueillir parmi les marcheurs la courageuse Aurore Bergé".

D'autres préfèrent souligner son parcours. "Elle aura soutenu Sarkozy, Fillon, NKM, Pécresse, Juppé et maintenant Macron. Elle pratique le tourisme politique", a estimé un internaute sur le réseau social à l'oiseau bleu.

Un "running gag"

L'autre cible des réseaux sociaux aujourd'hui, mardi 14 février, c'est le député LR du Rhône Georges Fenech. Ce dernier a retiré sa demande de bureau politique qu'il voulait soumettre à François Fillon, ce que certains traduisent par : "Fenech voulait que Fillon renonce puis est rentré dans le rang, avant de fronder à nouveau hier puis de s'effacer à nouveau #RunningGag", a plaisanté un internaute.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MARTIN BUREAU / AFP)