Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo 225 salariés des abattoirs GAD perdent leur emploi

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après des mois de doute, le couperet est tombé pour les employés du site d’abattage de GAD. Près d’un tiers des 755 salariés est licencié. Une équipe de France 2 s’est rendue sur place.

A Josselin dans le Morbihan, 225 des 755 salariés ont perdu leur emploi dans les abattoirs GAD. À partir de huit heures, la direction les a convoqués pour leur annoncer la nouvelle. "On est là pour savoir qui reviendra lundi ou qui restera à la maison" lâche une des employées, le visage fermé. Les critères d’ancienneté et la situation familiale sont pris en compte.

Un verdict difficile à avaler


Après 10 minutes d’entretien, les salariés sont fixés sur leur sort. A la sortie, c’est l’émotion qui prime. "Je suis gardée, je suis heureuse pour moi, mais malheureuse pour les autres. Je perds des collègues. C’est terrible d’être des pions" confesse une employée, au bord des larmes. "Je m’y attendais, mais je suis quand même sous le choc " reconnaît un salarié remercié. Après une crise de 20 mois, c’est Intermarché qui a repris les abattoirs. Le groupe va injecter 20 millions dans l’entreprise.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.