Publicité : 28 marques s'engagent à mettre fin aux stéréotypes sexistes

28 marques s'engagent à lutte contre les clichés sexistes dans la publicité. Coca-Cola, Renault ou encore Danone ont compris l'intérêt de communiquer différemment pour sortir des stéréotypes. 

France 3

Parfois c'est au second degré comme un loueur de voitures qui sous-entend que les femmes conduisent moins bien que les hommes. C'est aussi une publicité qui se moque encore une fois des blondes. Plus souvent, c'est au premier degré que la femme est montrée comme un objet hypersexualisé. Dans la rue c'est ce type de pubs qui interpelle le plus.

La pub cherche à se racheter une image

"C'est dégradant, mais pas choquant parce qu'on est habitué à voir ça sur toutes les vitrines", explique un homme. Le sexisme dans la pub n'est pas né hier. Il a quelques décennies, on pouvait voir des femmes passer l'aspirateur ou dans leur cuisine. 28 marques s'engagent aujourd'hui à casser les stéréotypes, car les consommateurs le voient et n'achètent plus, comme l'a démontré une étude aux États-Unis. La pub cherche à se racheter une image.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JACK GUEZ / AFP)