Présidentielle : faut-il rétablir le parrainage anonyme ?

Publié
Présidentielle : faut-il rétablir le parrainage anonyme ?
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Peyrout, T. Curtet, C. Méral, D. Karcher-Mourgues, C. Cormery, J. Duboz, A. Canestraro, France 3 Champagne - Ardennes - France 3
France Télévisions

À trois mois de la présidentielle, une question agite la classe politique : faut-il changer les règles de parrainage ? Les candidats ont jusqu’au 4 mars pour recueillir leurs 500 signatures d’élus.

Denis Pottier est un maire très sollicité. À moins de 100 jours de la présidentielle, beaucoup de candidats le démarchent pour avoir son parrainage. Un parrainage rendu public, ce qui peut compliquer les choses.C’est une vraie difficulté, parce que les gens ne comprennent pas forcément la portée de ce geste”, explique le maire Divers Gauche de Saint-Maure dans l’Aube.

“Des conditions qui sont assez compliquées”

Car comme il le rappelle, un parrainage n’est pas forcément un soutien. C’est une loi de 2016 qui a tout changé. Avant, seuls 500 parrains tirés au sort étaient rendus publics. Depuis, tous les noms des maires sont dévoilés. De quoi mettre en difficulté certains candidats. Comme Jean-Luc Mélenchon, ils réclament de revenir aux parrainages anonymes. Quand un nom est publié, des fois, ça met l’intéressé dans des conditions qui sont assez compliquées”, explique le candidat de La France insoumise. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.