Politique américaine : des élections de mi-mandat redoutées aux États-Unis

Publié Mis à jour
Politique américaine : des élections de mi-mandat redoutées aux États-Unis
Article rédigé par
M. Boisseau, P. Goldmann - France 3
France Télévisions
Jeudi 3 novembre, le président américain Joe Biden a mis en garde contre un possible KO aux États-Unis après les élections de mi-mandat qui auront lieu mardi 8 novembre.

Les élections de mi-mandat qui se dérouleront mardi 8 novembre aux États-Unis inquiètent le président américain Joe Biden. Lors d’une allocution, ce dernier a tenu à rassurer quant à la régularité de ce scrutin. Le 46e président des États-Unis a répondu aux candidats républicains qui ont d’ores et déjà annoncés qu’ils contesteront le scrutin. "Cela ouvre la voie au KO en Amérique. C’est inédit, c’est illégal et anti-américain", a déclaré Joe Biden. Ces rumeurs de fraudes électorales ont été propagées par l’ancien locataire de la Maison Blanche, Donald Trump.

L’économie préoccupe l’électorat américain

Les candidats républicains ont eux aussi repris ces rumeurs de fraudes en critiquant notamment le système de votes par correspondance. Ainsi, Steve Bannon ou encore la candidate républicaine en Arizona, Kari Lake, ont dénoncé des possibles fraudes. Dans plusieurs États américains, des électeurs ont été intimidés par des hommes armés ou cagoulés. La montée de l’inflation inquiète les Américains et l’économie constitue leur principal facteur d’inquiétude selon les sondages. Pour aider Joe Biden, l’ancien président Barack Obama a participé à plusieurs meetings.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.