Cet article date de plus d'un an.

Liban : Emmanuel Macron apporte une nouvelle fois son soutien

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Liban : Emmanuel Macron apporte une nouvelle fois son soutien
France 3
Article rédigé par
Valérie Astruc - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron était à Beyrouth mardi 1er septembre. Le chef de l’Etat a planté un cèdre en hommage aux victimes de la double explosion d’août dernier mais a maintenu la pression sur les dirigeants libanais.

En direct de Beyrouth (Liban) dans le 19/20 de France 3, la journaliste Valérie Astruc revient sur la visite d’Emmanuel Macron mardi 1er septembre. "Le chef de l’État est revenu sur le déblocage économique et les milliards d’euros promis par la communauté internationale. Emmanuel Macron a mis la pression maximale sur les dirigeants libanais accusés de corruption et d’incompétence par la population. Et cette pression a porté ses fruits si l’on en croit les promesses de ces même dirigeants", indique la journaliste.

Emmanuel Macron met en garde

Et d’ajouter : "Emmanuel Macron se méfie, il met en garde. C’est la dernière chance et il reviendra en décembre (2020) pour vérifier que les choses bougent. Il y a aussi la reconstruction du port de Beyrouth ravagé par l’explosion". C’est un chantier hors norme, une course contre-la-montre pour redonner vie à un quartier complètement meurtri. L’armée française est engagée depuis bientôt un mois au milieu des gravas avec un objectif précis : déblayer au plus vite pour rendre le port de nouveau opérationnel. Il faut recycler tout ce qui peut l’être. L’armée française travaille sur une zone où les victimes ont déjà été extraites des décombres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 19/20

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.