GM&S : les 150 salariés assiègent Renault

À Villeroy dans l'Yonne, les 150 salariés de GM&S bloquent l'usine de Renault.

France 3

À Villeroy dans l'Yonne, l’usine Renault est assiégée, plus aucun camion ne peut entrer ou sortir. Les 150 salariés de GM&S ont même plantés des tentes et apporter leur matelas pour passer la nuit. Ils resteront ici tant que le constructeur automobile n'aura pas mis la main au portefeuille pour sauver leurs emplois. On sait que malheureusement on prend des risques, mais si on ne bouge pas maintenant c'est mort. On n’aura rien" explique Patrick Brun, délégué syndical CGT.

Un délai pour GM&S

Un repreneur s'est pourtant manifesté : Alain Martineau patron de GMD. Pour sauver l'usine, il réclame 15 millions d'euros. Le gouvernement s'engage à donner 5 millions d'euros. Renault également. Reste PSA, le groupe se contente d'acheter des machines pour 4 millions d'euros. Insuffisant selon Bercy. Alors PSA doit-il faire plus d'efforts ? Pour la Fédération des Industries Mécaniques c'est à l'État de mettre l'argent sur la table. Mecredi, 19 juillet le tribunal de commerce pourrait donner un ultime délai à GM&S, le temps de boucler le financement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de GM&S devant l\'usine Renault de Villeroy, dans l\'Yonne. 
Des salariés de GM&S devant l'usine Renault de Villeroy, dans l'Yonne.  (France bleu Auxerre)