Crise énergétique : les prix des billets de train de la SNCF pourraient augmenter

Publié Mis à jour
Crise énergétique : les prix des billets de train de la SNCF pourraient augmenter
France 3
Article rédigé par
P.-L. Monnier, C.Colnet, B. Briffaut L. De Pavant, F. Simoes, P. Caron, J. Durand - France 3
France Télévisions

La crise énergétique va avoir des répercussions sur le prix des billets de train de la SNCF. La hausse pourrait aller jusqu'à 10% pour les TER, mais tout dépendra de la négociation avec les régions. Pour les TGV et Intercités, la grille tarifaire va être revue d'ici le début de l'année prochaine.

Devant la gare de Lille (Nord), dans la matinée du mercredi 5 octobre, les usagers de la SNCF redoutent la hausse à venir des prix des billets de train. "Je vais avoir de moins en moins l'habitude de prendre le train, parce qu'il y a pas mal d'offres par rapport aux billets d'avion", explique une cliente. Alors, que va-t-il vraiment se passer en janvier 2023 ? La SNCF refuse de s'exprimer. Une chose est sûre : sa facture d'électricité va exploser l'an prochain, avec 1,7 milliard d'euros de surcoûts.

La SNCF, plus grosse consommatrice d'électricité en France

Pour les passagers, cela veut dire, en théorie, des tarifs en hausse de 10%. Mais la compagnie pourrait ne pas tout répercuter, et pas sur tout le monde. La compagnie décide des prix pour les TGV Inoui et Ouigo, ainsi que les Intercités. Pour les TER, en revanche, la balle est dans le camp des régions. Dans les deux cas, les associations d'usagers veulent protéger les clients les plus fragiles. La SNCF est la plus grosse consommatrice d'électricité en France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.