VIDEO. Toulouse : une série de braquage inquiète les commerçants.

A Toulouse, les braquages contre les commerces se multiplient. Mardi 21 octobre, c’est un hôtel du centre-ville qui a été pris pour cible. Les commerçants sont inquiets. 

FRANCE 3

Deux malfaiteurs armés et cagoulés ont fait irruption dans l’hôtel La Quiétat de Toulouse, à une heure du matin, dans la nuit du mardi 21 octobre. C’est le sixième braquage en moins d’une semaine à Toulouse (Haute-Garonne).

A chaque fois, ce sont des commerces de proximité qui sont pris pour cible. Les commerçants, inquiets, demandent davantage de protection."Dans les semaines qui arrivent, les commerces de proximité à risque, comme les bijoutiers, les pharmaciens et les bureaux de tabac, vont être autorisés à avoir des caméras extérieures à leur magasin", a commenté Gérard Vidal, président des buralistes de Midi-Pyrénées au micro de France 3.  

Les policiers dénoncent un manque d’effectif


De son côté la police toulousaine, débordée par cette progression inédite des braquages, avoue être impuissante : "Une nouvelle fois, il nous faut rappeler que le manque d’effectifs policiers est tout de même une des causes essentielles de notre incapacité à gérer cette ville, qui va nous échapper si cette spirale se poursuit et si on ne nous entend pas. Il faut des policiers à Toulouse", lâche Didier Martinez, secrétaire régional du syndicat Unité SGP Police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la supérette de Toulouse (Haute-Garonne) où un jeune braqueur a été abattu par un policier, le 17 octobre 2014.
Des policiers devant la supérette de Toulouse (Haute-Garonne) où un jeune braqueur a été abattu par un policier, le 17 octobre 2014. ( MAXPPP)