Pas-de-Calais : des réfugiés font revivre le cricket

Sous l’impulsion d’un chef d’entreprise, des migrants férus de ce sport ont réussi à accéder au championnat régional.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est un sport inhabituel à Saint-Omer (Pas-de-Calais) : des joueurs sont en plein entrainement de cricket et l'entraineur donne ses consignes en pachto, la langue de l'Afghanistan. Normal : ses joueurs sont afghans. Ce sont des réfugiés passionnés de cricket, sport numéro un dans leur pays. "Ça me rappelle des choses dans mon pays", explique le capitaine, Javed Ahmadzai.

Ils gagnent un tournoi

La destinée de cette équipe dépend d'un homme : Christophe Silvie. C'est un jeune entrepreneur de la région. Son but, permettre à ces réfugiés de vivre leur passion. L'été dernier, il assiste à l'un de leurs entrainements sur un terrain improvisé de la ville. Ces passionnés évoluent alors avec du matériel de fortune. Touché, le chef d'entreprise décide de les prendre en charge. Il les inscrit dans un tournoi que les jeunes réfugiés remportent contre toute attente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une batte de cricket sur le terrain du stade de Saint Johns (Antigua-et-Barbuda), le 31 mars 2007. 
Une batte de cricket sur le terrain du stade de Saint Johns (Antigua-et-Barbuda), le 31 mars 2007.  (TIM WINBORNE / REUTERS)