Les truffières s'organisent contre la multiplication des vols

Les vols dans les truffières sont en augmentation. Les professionnels ont donc décidé, avec le concours de la gendarmerie, d'intensifier la surveillance.

France 3

Le marché de Jarnac (Charente) a gagné ses lettres de noblesse grâce à ce travail des organisateurs juste avant l'ouverture. "On fait du contrôle de chaque truffe, pour voir la qualité et que ce soit correct qu'il n’y ait pas de défauts majeurs pour la vente", explique Éric Chasseriaud, président du marché aux truffes de Jarnac. Objectif : ne pas tromper le client, car les prix s'envolent, jusqu'à 950 euros le kilo pour les truffes de première qualité.

Deux vols en 15 jours

Des prix élevés, malgré une offre importante. Ce mercredi 27 décembre au matin, il y avait 60 apporteurs, pour 80 kilos. Des prix élevés qui ont donné de mauvaises idées à certains. Ainsi, en 15 jours, deux vols ont été constatés : l'un en Charente, l'autre en Charente-Maritime. Avec l'aide des forces de l'ordre, la profession s'organise, à l'instar des parcs à huîtres. La gendarmerie a désormais l'oeil sur les truffières les plus isolées.

Le JT
Les autres sujets du JT