Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les Français n'ont jamais attendu aussi longtemps pour soigner leur vue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Journée mondiale de la vue est l'occasion de zoomer sur un problème de taille : les délais d'attente pour consulter un ophtalmologiste.

Pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, les délais sont parfois longs. Très longs même. Dans certains départements, l'attente peut monter jusqu'à un an, selon une enquête du Parisien, publiée mercredi 8 octobre, à la veille de la Journée mondiale de la vue. Conséquence, les Français consultent de moins en moins. Pourtant, plus d'un sur deux souffre d'un problème de vision de près. Un chiffre en augmentation de sept points par rapport à 2013.

Pas assez de spécialistes

En moyenne, il faut patienter 108 jours pour voir un spécialiste, selon les chiffres du Syndicat national des ophtalmologistes cité par Le Parisien. Mais tous les départements ne sont pas égaux devant le problème : dans la Loire et dans le Finistère, par exemple, on peut atteindre 200 jours. "L'Ile-de-France est mieux lotie, notamment à Paris et dans l'Ouest parisien, mais la Seine-et-Marne et l'Essonne connaissent, eux aussi, des problèmes, avec trois à six mois de délais", ajoute le quotidien. 

En cause, le manque d'ophtalmos en France. Un départ à la retraite sur deux n'est pas remplacé. Et le nombre de places en ophtalmologie dans les facultés de médecine est beaucoup trop faible. L'Etat a donc récemment décidé de l'augmenter. Il envisage par ailleurs de mettre en place plusieurs dispositifs pour réduire ces délais, comme faire passer les bilans visuels par des personnels paramédicaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.