La France toujours championne de la fécondité en Europe

La France reste la championne européenne de la fécondité, mais les naissances continuent de baisser. Et ce phénomène s'inscrit dans la durée. 

La France compte un peu plus de 67 millions d'habitants, d'après l'Insee, qui a publié une série de chiffres sur l'évolution de la population hexagonale. Ils pointent notamment une natalité en baisse. Notre pays a enregistré l'an dernier 753 000 nouveau-nés. C'est loin du pic de 2010 avec 833 000 naissances. L'année 2019 avoisine le niveau de naissance de 1995. Malgré cela, les naissances restent supérieures aux décès. Le solde naturel demeure donc positif.

1,87 enfant par femme

La France fait toujours office de bon élève en Europe, avec en moyenne 1,87 enfant par femme. La Suède est seconde sur le podium avec 1,78 enfant par femme, d'une courte tête devant l'Irlande (1,77 enfant par femme). La France reste sous le seuil de deux enfants par femme, qui permet théoriquement le renouvellement des générations.
Pour la toute première fois, l'Insee prend en compte les familles recomposées dans ses statistiques. La plupart des enfants grandissent dans des familles traditionnelles (68%), 23% dans une famille monoparentale et 11% dans une famille recomposée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bébé à l\'hôpital Necker à Paris, le 30 juillet 2015. 
Un bébé à l'hôpital Necker à Paris, le 30 juillet 2015.  (LOIC VENANCE / AFP)