VIDEO. Face à l'afflux de migrants, Calais à bout de nerf

L'augmentation du nombre de migrants exaspère les Calaisiens qui déplorent la montée de l'insécurité. Ils manifestaient lundi. Les migrants, eux, se disent victimes de discrimination.

France 2

Calais en a marre. La présence massive de migrants depuis le début de l’année excède les habitants de cette ville du Pas-de-Calais, point de départ pour l’Angleterre. Les commerçants estiment être les premières victimes de la montée de l'insécurité, qu'il lie à l'augmentation du nombre de migrants. ''On travaille la peur au ventre'', explique Charles Dufeutrelle, patron d'un bar. L'homme n'exclut pas d'utiliser son fusil de chasse au prochain incident.

"Je ne peux pas faire demi-tour"

De leur côté, les migrants se disent persécutés et humiliés par des commerçants qui refusent parfois de les servir ou de les laisser accéder à leur boutique. Franchir la forteresse du port de Calais pour gagner l'Angleterre n'a jamais été aussi difficile, alors les candidats refoulés restent bloqués dans la ville. Les associations distribuent jusqu'à 900 repas chaque soir, dans une ambiance tendue. Pas de quoi entamer la détermination de ces hommes et de ces femmes qui rêvent d'une vie meilleure de l'autre côté de la Manche. Un migrant l'assure : "Je ne peux pas faire demi-tour."