Trafic : les pots catalytiques, cibles de tous les vols

Publié
Trafic : les pots catalytiques, cibles de tous les vols
France 2
Article rédigé par
S.Lequesne, A.Lay, M.Petitjean, F.Le Moal, P.Limpens - France 2
France Télévisions

Palladium, nickel, rhodium : autant de matières précieuses que l'on trouve dans nos voitures. Ce qui explique pourquoi les voleurs sont prêts à tout pour dérober les pots catalytiques. 

C'est une voiture retournée qui n'a pourtant pas eu d'accident. Elle a été soulevée par des malfaiteurs pour voler le pot d'échappement. Le catalyseur a disparu, il a été découpé. Stéphane Pivot fait partie des victimes, dans une petite commune du Loiret. Ce type de vol a explosé : l'an dernier, 5 800 plaintes ont été déposées, soit dix fois plus qu'il y a deux ans.  

Onze fois plus cher que l'or 

Les pots catalytiques sont devenus la cible des malfaiteurs, car ils contiennent des fragments de rhodium, l'un des métaux les plus cher du monde. Il se vend à 609 000 euros le kilo, onze fois plus que l'or. Dans les pots catalytiques, le rhodium permet de limiter les gaz polluants. Mais ce métal est rare et la demande explose. Les voleurs exploitent cette pénurie. "Il s'agit d'un réseau de criminalité très bien organisée et structurée qui a pour objectif de recycler le métal", souligne Jean-Pierre Reynaud, colonel de gendarmerie dans le Loiret. Le bénéfice est d'une centaine d'euros par pot d'échappement. Pour les propriétaires, le remplacement du catalyseur peut dépasser les 1 000 euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.