Qatar : vers la fin des avantages fiscaux

Faut-il supprimer les avantages fiscaux accordés au Qatar en France ?

FRANCE 2

Le Qatar est dans le viseur du gouvernement français. Dans une interview, le ministre de la Justice François Bayrou évoque la fin des avantages fiscaux offerts aux Qataris en France. Hôtels de luxe à Cannes, appartements sur les Champs-Élysées ou encore participation dans de célèbres sociétés françaises comme Total ou les hôtels Accor.

Manque à gagner de 150 millions d'euros

Pour tous ces investissements, les Qataris bénéficient d'une convention fiscale signée en 2008 sous Nicolas Sarkozy. Ainsi, sur toutes les plus-values immobilières réalisées en France, ils profitent d'une exonération fiscale totale. Un manque à gagner de 150 millions d'euros tous les ans pour l'État français, qui espérait beaucoup de cette niche fiscale. Aujourd'hui, la France réalise davantage d'échanges commerciaux avec l'Arabie saoudite où les Emirats, qui ne bénéficient pas, eux, d'avantages fiscaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Doha (Qatar).
Doha (Qatar). (IAN LANGSDON / EPA)