Maldives : sauver les coraux, une question de survie pour empêcher la montée des eaux

Publié Mis à jour
Maldives : sauver les coraux, une question de survie pour empêcher la montée des eaux
France 2
Article rédigé par
A. Forget, A. Védeilhé, N. Ahmed - France 2
France Télévisions

Mercredi 9 février, un sommet pour la protection des océans va s’ouvrir à Brest (Finistère). Les mers et les océans représentent 70 % de la surface de la planète. Le grand format du dimanche 6 février nous emmène là où le réchauffement climatique est venu fragiliser le massif corallien, aux Maldives.

Elles sont aussi belles vues du ciel qu’au fond de l’eau. Les Maldives, 1 200 îles et une barrière de corail parmi les plus riches de la planète. Sur près de 2 000 km, elle offre aux poissons et autres animaux marins un lieu de vie indispensable. Mais cette oasis de corail est aujourd’hui en danger. Pour comprendre l’ampleur de la menace, il faut suivre Hassan Ahmed. Ce passionné de plongée a vu ces dernières années mourir sous ses yeux plus de la moitié du corail qui entoure l’île où il vit.

Le récif corallien protège de la montée des eaux

"On peut voir qu’un corail est mort quand il n’y a pas de couleur sur celui-ci. (…) Il n’y a plus de vie animale autour de lui", indique-t-il. Sur cette parcelle du récif maldivien, les coraux ont disparu, cela est la conséquence des chantiers de construction qui se développent dans l’atoll, mais aussi du réchauffement des eaux. Les Maldives comptent encore 250 espèces de coraux différentes. Au-delà de l’enjeu environnemental, la protection du corail est une question de survie pour les Maldives, car le récif corallien protège de la montée des eaux. Le pays est très menacé.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.