Corse : le mystérieux trésor de Lava

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Il y a 40 ans, un jeune Corse, Félix Biancamaria découvrait, en pêchant des oursins près d’Ajaccio, des pièces d’or par centaines. À qui appartenait ce trésor ? C’est l’enjeu d’un procès qui aura lieu l’année prochaine.
Corse : le mystérieux trésor de Lava Il y a 40 ans, un jeune Corse, Félix Biancamaria découvrait, en pêchant des oursins près d’Ajaccio, des pièces d’or par centaines. À qui appartenait ce trésor ? C’est l’enjeu d’un procès qui aura lieu l’année prochaine. (France 2)
Article rédigé par France 2 - N.Perez, L.Houeix, M.-F.Stefani, N.Salem, E.de Pourquery, S.Fel, M.Le Rue
France Télévisions
France 2
Il y a 40 ans, un jeune Corse, Félix Biancamaria découvrait, en pêchant des oursins près d’Ajaccio, des pièces d’or par centaines. À qui appartenait ce trésor ? C’est l’enjeu d’un procès qui aura lieu l’année prochaine.

C’est l’un des plus fabuleux trésors jamais trouvés en France. Plus de 1 400 pièces d’or et autres objets en or datant de l’Empire romain. Comment, au IIIe siècle après JC, ce trésor est-il arrivé dans la baie d’Ajaccio ? Un navire chargé d’or a-t-il fait naufrage, ou le trésor a-t-il été caché dans les montagnes corses ? La question est au cœur de l’affaire du trésor de Lava.

L’histoire commence il y a 40 ans. Un matin de novembre 1985, Félix Biancamaria raconte être parti pêcher des oursins dans une petite crique, à une dizaine de kilomètres d’Ajaccio. C’est ici que débute sa pêche miraculeuse, tout près des côtes, à moins de deux mètres de profondeur, il trouve une pièce, puis dix, puis des centaines de pièces d’or. Pendant des semaines, il va discrètement écouler son trésor à Paris chez des numismates. Ils lui offriront des sommes bien inférieures à la valeur de ces pièces vieilles de 18 siècles, mais déjà une petite fortune.

Un trésor évalué à près de 10 millions d'euros

De retour sur son île, le jeune homme de 25 ans mène une vie de millionnaire. Un an plus tard, la fête tourne court. Félix Biancamaria est interpellé. Ce qui lui reste du trésor est saisi, et il est condamné à 18 mois de prison avec sursis pour détournement d’épave. Un motif de condamnation contesté par les deux avocates aujourd’hui en charge du dossier. Car une question demeure : d’où provenait ce trésor ?

Dans cette bataille judiciaire, l’enjeu est énorme. Aujourd’hui le trésor de Lava est évalué à près de 10 millions d’euros. Si à l’origine il se trouvait sur la terre ferme, le découvreur a droit à 50% de sa valeur. Mais s’il s’est abîmé en mer, alors la loi est formelle : il appartient intégralement à l’Etat. Une grande partie des pièces vendues par Félix Biancamaria n’ont jamais été retrouvées. En 2020 il est à nouveau mis en examen pour des objets provenant du trésor, qu’il avait caché, et jamais déclarés. Son procès est prévu en janvier prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.