Apprentissage : la voie du succès ?

Publié Mis à jour
Apprentissage : la voie du succès ?
Article rédigé par
G.De Florival, K.Toufik, V.Bouffartigue, F.Bohn, F.Daireaux, E.Rassat, G.Bourlat, R.Laurentin - France 2
France Télévisions

C'est devenu une voie royale pour trouver un emploi. L'apprentissage séduit de plus en plus de jeunes. Près de 680 000 contrats ont été signés cette année, soit une hausse de 30% en un an.

Des écoles de cuisine, aux futurs coiffeurs en passant par le secteur du bâtiment : l'apprentissage séduit de plus en plus de jeunes. Cette année, 675 000 contrats ont été signés, en hausse de 30% par rapport à l'année passée. Kevin Leclerc alterne entre l'entreprise et son centre de formation en région parisienne. "On progresse deux fois plus", souligne-t-il. Le responsable de la formation a vu les inscriptions monter en flèche. "On est passé de 10 à 40 jeunes en deux ans". Préparer l'avenir, c'est ce que recherchait Lou Brites, qui vient de commencer son apprentissage en vente dans une boutique lyonnaise (Rhône). Les aides de l'Etat ont encouragé son patron à l'embaucher. Les entreprises qui recrutent un alternant dispose de 5 000 à 8 000 euros de primes. 

Un coût pour l'Etat

Une aubaine pour les entreprises, mais un lourd budget pour l'Etat. Un apprenti rapportait 3 400 euros sur le long terme aux finances publiques, grâce notamment à sa meilleure insertion sur le marché du travail et la hausse de son pouvoir d'achat. Mais le système coûte de plus en plus cher puisque le nombre d'apprentis "a explosé", estime Olivier Gauvin. Selon le spécialiste, il est urgent que la France se penche sur la question du car le pays pourrait compter plus d'un million apprentis d'ici trois ans.

Parmi nos sources :

Opco EP 

Association WALT : Association qui promeut l’apprentissage en France.

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.