Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Un régiment sera dissous à Châlons-en-Champagne, 960 postes supprimés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

D’ici l’été prochain, près d’un millier de militaires va quitter Châlons-en-Champagne, au grand regret de la population et de ses commerçants, qui craignent pour l’économie de la ville.

Cette annonce est une catastrophe pour l’économie locale, déjà très affectée par la crise économique. Le départ de près de 1 000 soldats, c’est celui d’environ 3 000 clients pour les magasins de la ville. Dans certaines crèches, un enfant sur trois est fils ou fille de militaire.

Compensations

"Avec les usines qui ont fermé récemment, plus l’armée qui s’y met, c’est vrai que là il commence à y avoir un peu de crainte", raconte François Picaudé, boulanger.

Les élus réclament des compensations. "Ce que nous demandons, c’est de l’activité économique, de l’emploi, et pas simplement un chèque", déclare Benoist Apparu, maire UMP de Châlons-en-Champagne, la ville de garnison la plus touchée par les mesures d’économies dans l’armée.

Pour 2015, ce sont au total 7 500 postes qui doivent être supprimés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.