Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Feuilleton sur la SPA de Charamande (1/5)

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis 169 ans, la Société protectrice des animaux (SPA) cherche à faire adopter les animaux qu’elle héberge. Une équipe de France 2 a suivi le quotidien de la SPA de Charamande.

Les journées portes ouvertes représentent un moment crucial pour le refuge de la SPA à Chamarande dans l’Essonne. De bon matin, William bichonne ses pensionnaires. Joyeux, il chante pour donner du baume au cœur à ses chiens. Pour la responsable de l’établissement, ce jour va permettre de placer ces tristes bêtes, enfermées dans leur cage. "Ils sont derrière les barreaux, on a envie d’ouvrir la porte une fois pour toutes. C’est dur, mais il faut savoir les vendre", dit-elle.

"Recueillir les animaux malheureux"


La SPA ouvre ses portes et les premiers candidats arrivent. Léa choisit un petit chat noir. "Il faut bien quelqu’un pour les recueillir, ils sont malheureux. Et c’est moins cher qu’en magasin" explique un jeune homme venu trouver l’animal de ses rêves. Certains choisissent des animaux malades ou âgés. La SPA appelle cela un sauvetage. "Elle finira ces jours avec nous" dit un homme qui a recueilli une chienne de neuf ans. Pour apprendre à mieux connaître l’animal, un éducateur bénévole donne 5 jours de formation "pour leur donner de bonnes bases".

 

Enfin, chaque détail de la santé des animaux est communiqué à l’acheteur. Sur un carnet, un membre de la SPA note les coordonnées des personnes qui adoptent et s’assure que les animaux seront bien traités.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.