Tuerie de Chevaline : le motard n'a aucun lien avec les faits

En septembre 2012, quatre personnes dont trois membres d'une même famille ont été abattus sur une route forestière de Haute-Savoie. La police recherchait un motard retrouvé sans aucun lien avec le drame.

FRANCE 2

Le drame est survenu en septembre 2012 : quatre personnes ont été tuées par balle. La police était à la recherche d'un motard aperçu sur les lieux du crime le jour de l'assassinat. Il a été entendu par les enquêteurs, il n'a finalement aucun lien avec les faits. Son portrait-robot avait été diffusé il y a plus d'un an. Il a été identifié grâce à son téléphone portable. Les enquêteurs ont recoupé une liste de 4 000 numéros de téléphone avec le fichier national des permis moto. Des vérifications très fastidieuses qui ont mené à un chef d'entreprise lyonnais. Il était présent sur les lieux, car il effectuait un vol en parapente.

Aucun élément

L'homme assure n'avoir rien vu, rien entendu. En outre, il n'a apporté aucun nouvel élément pour résoudre le mystère du quadruple meurtre. Pour l'heure, il reste un appel à témoin qui concerne les occupants d'un 4x4 aperçu près des lieux du crime. Depuis deux ans et demi, des centaines de témoins ont été entendus en vain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le portrait robot du motard, témoin potentiel de la tuerie de Chevaline, diffusé le 4 novembre 2013.
Le portrait robot du motard, témoin potentiel de la tuerie de Chevaline, diffusé le 4 novembre 2013. (GENDARMERIE NATIONALE)