Transport aérien : vers une interdiction de certains vols intérieurs

La ministre de l'Écologie, Barbara Pompili, a annoncé que les vols domestiques seront interdits en France lorsqu'il sera possible de voyager en train en moins de 2h30.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus de trains, moins d'avions : le gouvernement français a laissé entendre que les vols intérieurs pourraient être interdits s'il existe une alternative de voyager en train de moins de 2h30. Cette décision aurait un impact considérable sur l'activité d'Air France. Les syndicats craignent une destruction d'emplois. "Pour nous, ce sont des pertes d'activité qui sont sèches, et des salariés qui vont être angoissés parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils vont devenir", s'inquiète Jérôme Beaurain, du syndicat Sud aérien Air France, au micro de France 2.

Une mesure tirée de la Convention citoyenne pour le climat

Selon des experts de l'aéronautique, la loi pourrait engendrer un manque à gagner considérable et une disparition de lignes rentables. Les vols de Paris vers Lille (Nord), Bordeaux (Gironde), Nantes (Loire-Atlantique), Lyon (Rhône) ou Strasbourg (Bas-Rhin) pourraient ainsi disparaître. D'autres compagnies aériennes seraient concernées afin d'éviter toute concurrence déloyale, même si les vols par correspondance seront maintenus. Cette mesure, qui émane de la Convention citoyenne pour le climat, devrait être appliquée à l'été 2021 en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l\'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val-d\'Oise), le 30 avril 2020.
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val-d'Oise), le 30 avril 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)