Feuilleton : Costa Rica, le paradis vert (4/5)

Le Costa Rica a fait de sa nature sa richesse, au plus près des animaux, des volcans et même des papillons. Une équipe de France 2 est allée explorer ce paradis vert.

Voir la vidéo
France 2

Un paysage de fin du monde. Deux fois par mois, Geoffroy Avard se rend sur le Turrialba, au Costa Rica, pour l'étudier. "Là on commence à pénétrer dans la zone très affectée, on voit beaucoup de cendres", explique-t-il. Le volcan émet régulièrement des nuages de cendres. Ce matin, une éruption. Le ciel s'assombrit, tout devient opaque. Parfois les éruptions sont plus violentes. Geoffroy Avard est l'un des rares autorisés à s'approcher du sommet, au bord du cratère. Aujourd'hui il opère à 2 500 mètres, les cendres prélevées seront étudiées plus tard en laboratoire.

Cendres volcaniques et terres fertiles

Des cendres, mais le volcan n'est pas assez puissant pour émettre des coulées de lave. Un paysage aujourd'hui désolé, mais demain fertile, à une condition : "Si le volcan s'arrête demain, en trois-quatre ans on va de nouveau avoir du vert partout ici, juste parce que le sol est fertile", explique Geoffrey Avard. Les cendres ont nourri les terres aux environs du volcan. Elles sont devenues riches, c'est idéal pour l'élevage et pour l'agriculture. La fierté du pays : le café, réputé pour sa qualité.

Le JT
Les autres sujets du JT
costa rica
costa rica (FRANCE 2)