Conseil des ministres : François Hollande appelle à la cohésion mais admet le débat

Le Conseil des ministres s'est tenu ce mercredi 8 mars au matin. Si François Hollande n'a pas donné son choix pour la présidentielle, il a donné des messages politiques forts à ses ministres. 

FRANCE 2

Pour ce qui est de son propre choix à l'élection présidentielle, François Hollande ne se prononce pas encore. Cela ne l'empêche pas de faire passer des messages politiques et de façon solennelle avec un grand Conseil des ministres ce mercredi 8 mars. "C'est assez exceptionnel, le chef de l'État a réuni l'ensemble de ses ministres avec tous les secrétaires d'État pour leur faire passer deux messages. Il a d'abord insisté sur la menace de l'extrême droite", explique Jeff Wittenberg en direct de la cour du palais de l'Élysée.

Le chef de l'État s'exprimera pour donner son choix

François Hollande a appelé implicitement les ministres à se mobiliser contre le Front national. Le deuxième message est plus ambigu. "Il explique qu'au gouvernement, il peut y avoir à la fois du débat et de la cohésion. Le débat concerne des ministres qui vont voter Emmanuel Macron et ne vont pas s'en cacher. D'autres comme Najat Vallaud-Belkacem, qui l'a répété ce matin, vont voter Benoît Hamon. La cohésion, dans ces conditions, on la voit mal venir. Elle viendra peut-être de l'expression du chef de l'État. Il donnera peut-être alors, le bon choix selon lui", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois Hollande à Vitry-le-François, dans l\'Est de la France le 7 mars 2017.
Francois Hollande à Vitry-le-François, dans l'Est de la France le 7 mars 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)