François Hollande tente de relancer l'UE pour ses 60 ans

François Hollande a réuni un mini-sommet européen à Versailles avec les dirigeants de l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne. Une rencontre pour se mettre d'accord sur un projet commun.

France 2

L'UE va fêter son 60e anniversaire le 25 mars à Rome. Un anniversaire particulier avec une UE en pleine crise. François Hollande croit toujours en une UE forte. Il voudrait que cette fête soit l'occasion d'un nouveau départ. En réunissant lundi 6 mars à Versailles, les chefs de gouvernement italien, espagnol et allemand, le chef d'État français a voulu mettre en avant l'idée d'une Union européenne à plusieurs vitesses.

"L'unité n'est pas l'uniformité"

Si les 27 sont aujourd'hui incapables de prendre des décisions, l'Allemagne, l'Italie, la France et l'Espagne sont d'accord pour qu'on puisse prendre des décisions à quatre, six ou dix pays par exemple sur la défense. Pour François Hollande, il n'est pas question d'imposer le point de vue des quatre pays les plus peuplés de la zone euro, il s'agit tout simplement de relancer l'UE. Selon ses propres mots, "l'unité n'est pas l'uniformité". Il faut désormais que certains pays puissent aller plus vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Mario Monti tiennent une conférence de presse à Rome (Italie), le 22 juin 2012.
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Mario Monti tiennent une conférence de presse à Rome (Italie), le 22 juin 2012. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)