Pyrénées : berger de père en fils

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 26/07/2013Durée : 00h40

Le site entrepriseetdecouverte.fr les recense toutes.

Il a a peine quatre ans mais suscite déjà l'admiration des plus grands. Dans les Pyrénées-Atlantiques, Paul envisage de devenir berger comme son père et son grand-père. En attendant, il dirige déjà le troupeau familial de 340 brebis.

Paul a 4 ans. Il mène un troupeau de 340 têtes. A peine plus haut que ses brebis, il expédie les intrus avec autorité. Dans les Pyrénées, il est un phénomène.

Après on va traire.

Sa maman reste modeste.

Il a été habitué. Il nous voit faire, il veut faire. C'est venu tout bébé. Lui, il a besoin d'être ici.

Pendant l'été, Paul vit dans une cabane de berger, au dessus de La-Pierre-Saint-Martin. Cet ami a vu Paul faire le berger des l'âge de 2 ans.

C'est impressionnant, a cet âge la, les enfants ont peur des animaux. Mes neveux, au même âge, étaient ébahis.

Le petit garçon étonne par ses capacités à crapahuter.

Il passe partout, il nous suit dans tous les coins de la montagne. Il suit les brebis.

Quand une brebis s'égare, il la ramène aussitôt. Sa mère est en train de traire, sous le regard de sa soeur.

Je joue un peu avec Inès et après je pars berger.

C'est ce que tu préfères.

Oui, c'est ça que je préfère.

C'est doudou en main qu'il fait la police dans le troupeau. Même si Paul constate que berger ce n'est pas toujours un jeu d'enfant.

Allez, il faut descendre ! Elles ne veulent pas venir.

C'est la fin de cette édition, merci de l'avoir suivie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==