Proche-Orient : un soldat israëlien enlevé par le Hamas selon les autorités israëliennes

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 02/08/2014Durée : 00h20

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

N.de Rincquesen: Au Proche-Orient, la volonté de cessez-le-feu affichée hier matin semble désormais bien loin. Les Palestiniens ont enregistré de nouvelles frappes et de nouvelles victimes, tandis qu'Israël accuse le Hamas d'avoir enlevé l'un de ses soldats.

La trêve est définitivement réduite en fumée. Cette nuit, à Gaza, de nouvelles explosions et ce matin, l'armée israélienne a poursuivi ses attaques, sans relâche. Parmi ses cibles, l'université islamique, dont de nombreux bâtiments ont été totalement détruits. Au petit matin, dans ce quartier, des scènes désormais quotidiennes. Des habitants de plus en plus hagards et impuissants.

Plus rien n'est épargné, même plus les écoles, les mosquées.

Durement touchée aussi, la ville de Rafah, où plus de 100 civils palestiniens auraient trouvé la mort. Israël affirme que son système antimissile aurait intercepté 3 roquettes tirées par le Hamas sur Tel-Aviv. Israël est toujours sans nouvelle du soldat Hadar Goldinn, disparu hier matin. L'armée est à sa recherche. Elle fouille les tunnels du Hamas, qu'elle accuse d'enlèvement. Mais le mouvement palestinien dit ignorer où se trouve le sous-lieutenant. Qu'il ait été fait prisonnier ou tué lors d'une embuscade, cette disparition est la ligne rouge qu'il ne fallait pas franchir, selon l'Etat hébreu. Aujourd'hui, au Caire, des négociations doivent se tenir, mais les chances de dialogue semblent plus éloignées que jamais.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==