Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le casque de scooter de François Hollande en rupture de stock

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
JEREMY ARMAND, LOIC BEUNAICHE ET MUSTAPHA MUHAMMAD - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'entreprise française qui le commercialise a connu une explosion des ventes de ce modèle depuis qu'il a été porté par le chef de l'Etat et vu en une du magazine people "Closer".

L'étalage de la vie privée de François Hollande dans la presse serait-il bon pour l'économie française ? Il l'est en tout cas pour la société Motoblouz et ses 45 salariés située à Carvin (Pas-de-Calais), rapporte France 3 Nord Pas-de-Calais.

Ce site de vente en ligne, spécialisé dans les accessoires pour deux-roues, a vu les ventes d'un de ses modèles de casque exploser, depuis qu'il a été photographié sur la tête du chef de l'Etat et publié en une du magazine people Closer lorsque celui-ci a révélé la liaison supposée du président avec l'actrice Julie Gayet.

Le modèle a été rebaptisé "Président"

D'habitude, Motoblouz vend 20 000 exemplaires de ce casque par an. Là, il s'en est écoulé 1 000 en un jour. "On a été en rupture de stock en 24 heures", raconte le PDG de l'entreprise Thomas Thumerelle. "On est en cours de réapprovisionnement."

Le modèle baptisé "Dexter" a été renommé "Président" pour l'occasion. Et comme d'autres entreprises qui ont publié des campagnes publicitaires pour surfer sur l'affaire Hollande-Gayet, Motoblouz s'est même offert une publicité dans les journaux. "Merci monsieur le président d'avoir choisi notre casque pour votre sécurité", dit-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.