Cet article date de plus de sept ans.

Valérie Trierweiler hospitalisée à Paris

Cette hospitalisation survient à la suite des révélations du magazine "Closer", prêtant à François Hollande une relation avec l'actrice Julie Gayet. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Valérie Trierweiler lors d'un déplacement à Remire-Montjoly, près de Cayenne (Guyane), le 13 décembre 2013. (ALAIN JOCARD / AFP)

La Première dame, Valérie Trierweiler, est hospitalisée depuis vendredi après-midi, a confirmé l'Elysée à France 2 dimanche 12 janvier. Les médecins lui ont prescrit une cure de repos. Peu auparavant, Le Parisien.fr avait révélé que la Première dame, "très abattue et éprouvée", était "hospitalisée dans un établissement parisien".

Le site du quotidien souligne que cette hospitalisation survient après les révélations du magazine people Closer, qui prête une liaison à François Hollande avec l'actrice Julie Gayet. Valérie Trierweiler "avait besoin de repos, elle a été hospitalisée pour des examens", a indiqué à Reuters le conseiller de la Première dame, Patrice Biancone. "Ensuite, elle décidera ce qu'elle veut", a-t-il ajouté à propos de l'avenir de sa relation avec le président.

Alors que la vie privée du couple présidentiel s'affiche à la une, francetv info revient sur les conséquences politiques de ce grand déballage.

Une conférence de presse parasitée

François Hollande donnera mardi une conférence de presse dans laquelle il doit, entre autres, détailler son nouveau "pacte de responsabilité" aux entreprises. Mais les révélations sur sa vie privée pourraient contrarier son agenda politique, relève la presse française et étrangère. Ainsi, Le Parisien.fr a indiqué vendredi que le couple présidentiel s'était "donné quelques jours pour clarifier la situation" afin de "'déminer' cette affaire avant la conférence de presse présidentielle".

L'annonce de l'hospitalisation de Valérie Trierweiler fait peser le risque d'une "crise personnelle et politique", analyse même le quotidien britannique The Independent. "Le malaise de madame Trierweiler risque de le faire apparaître comme cruel, poursuit le site en parlant de François Hollande. Et les photos de Closer risquent de le faire apparaître comme imprudent, voire ridicule."

Une polémique entre l'UMP et le PS

"Tout cela est désastreux pour l'image de la fonction présidentielle", a réagi dimanche le président de l'UMP, Jean-François Copé. Il a estimé que "la fonction présidentielle [était] profondément atteinte". Des propos "indignes", a aussitôt répondu Harlem Désir, le premier secrétaire du PS.

FRANCE 5

"Jusqu'à ce jour, tous les responsables politiques, tous partis confondus, s'en étaient tenus au respect de la règle qui veut qu'une digue soit érigée entre vie privée et vie publique", a rappelé Harlem Désir, avant d'accuser Jean-François Copé de "faire de la politique politicienne". "Par ses propos, c'est lui qui rabaisse le débat politique", a-t-il lancé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.